Comment décider

Comment décider

Sans décision, rien n’est possible ; prendre des décisions demeure fondamental et incontournable dans une entreprise comme dans toute organisation. Voici différents processus de prise de décision à appliquer ou expérimenter :

  • La prise de décision autocratique : décider seul, sans demander l’avis de personne… rapide, efficace et à haut risque (de se tromper, d’être tout puissant, d’être encore plus seul…).
  • La prise de décision par délégation : déléguer telle décision à un des membres du groupe pour gagner du temps, se concentrer sur d’autres sujets, développer l’autonomie, etc, avec le risque que la décision s’avère mauvaise.
  • La prise de décision consultative : recueillir différents points de vue pour ensuite entériner son choix, souvent efficace mais chronophage.
  • La prise de décision démocratique : décider à la majorité par le biais d’un système de vote, transparent et juste, mais soumis au lobbying interne, au manque d’implication des « perdants », etc.
  • La prise de décision par consensus : long et laborieux, tous les participants font émerger une décision, satisfaisante pour chacun, incluant toutes les perspectives et tous les besoins.
  • La prise de décision par consentement : obtenir un accord rapide quand la décision paraît suffisante bonne à chacun, les objections majeures étant levées, évitant de retoucher indéfiniment la décision.
  • La prise de décision stochastique : décider sur la base du hasard, à pile ou face ; rapide, simple… et efficace ?

Ces méthodes peuvent s’enrichir avec la créativité de chacun ; l’essentiel est de rester souple et d’adapter le processus au contexte de l’entreprise. Pour lire la totalité de l’article / Photo by Javier Allegue Barros on UnsplashCopy