Comprendre la pensée complexe

Comprendre la pensée complexe

Edgar Morin (chercheur, sociologue, philosophe…) est le père de la pensée complexe dont le principe fondamental est la transdisciplinarité : toutes les connaissances sont liées et non compartimentées, comme nous l’envisageons souvent. Ce qui rend la pensée complexe et pour mieux la comprendre, il faut envisager plusieurs aspects :

  • Que toutes les connaissances sont liées, elles peuvent être complémentaires et antagonistes.
  • Que cet ensemble n’est pas seulement la somme des parties, il peut créer des qualités qui n’existent pas dans ses éléments pris séparément. Il peut être aussi moins que la somme des parties en inhibant des qualités propres à ses éléments.
  • Que la connaissance n’élimine jamais l’incertitude puisque nous n’aurons jamais une connaissance exhaustive de tout. Donc que toute décision est un pari : décider en fonction de nos connaissances, intégrer en permanence les informations et perturbations arrivées en cours de route, accepter que tout peut se modifier à tout moment.
  • Que l’esprit humain crée des idées pouvant prendre leur propre autonomie et un pouvoir inouï sur les hommes, au point de finir par les dominer.
  • Que l’amour et la fraternité peuvent ne pas gagner, avec pour conséquences de vivre à la fois dans la mesure et la démesure, dans l’espoir et le désespoir, dans l’horreur et l’émerveillement. Pour lire la totalité de l’article.