Faire évoluer son système d’évaluation

Faire évoluer son système d’évaluation

L’absence de popularité et l’efficacité discutable de l’évaluation annuelle est un sujet pour les entreprises, certaines ont cessé de l’utiliser et d’autres font évoluer cette pratique comme le groupe de conseil Deloitte.
Partant du constat que l’évaluation annuelle de ses quelques 200 000 employés à travers le monde représentait 2 millions d’heures par an (soit 228 ans..), le groupe a procédé à la refonte complète de son évaluation, dont en voici les fondements :
– Mettre davantage l’accent sur ce que le manager prévoit de faire avec chaque membre de son équipe, plutôt que juger le travail réalisé par le passé.
– Reconnaître la performance au niveau individuel en demandant, à la fin de chaque projet, aux chefs d’équipe de répondre à ces quatre déclarations : « 1/ A partir de ce que je sais de la performance de cette personne et si c’était mon argent, je lui attribuerais l’augmentation et le bonus le plus élevé possible. 2/ Compte tenu ce que je sais de la performance de cette personne, je la voudrais toujours dans mon équipe. 3/ Cette personne représente un risque de faible performance. 4/ Cette personne est prête pour une promotion aujourd’hui ».
– Alimenter la performance avec un système de contrôle continu hebdomadaire avec les chefs d’équipe, l’initiative étant laissée aux salariés, permettant une plus grande responsabilité et un meilleur engagement des employés.
En conclusion, le système est plus orienté sur l’avenir avec plus de place aux discussions sur les sujets de promotions, d’améliorations à apporter ou de possibles réorientations. Pour lire la totalité de l’article.