Les pièges à motivation

Les pièges à motivation

La motivation est la volonté de faire quelque chose, de persévérer malgré les distractions et d’avoir suffisamment d’énergie mentale pour terminer. Il existe quatre pièges à motivation générant de la démotivation :

  • L’inadéquation des valeurs : le collaborateur ne sent pas assez valorisé par le travail à effectuer. Il est donc nécessaire de trouver ce qui est important à ses yeux. Quatre grands types de valeurs se dégagent : l’intérêt intellectuel (mission stimulante), l’identité (utilisation de ses compétences), l’importance de la mission (ampleur de la tâche et de son rôle), l’utilité de la mission (pour l’entreprise et pour lui).
  • Le manque d’autoefficacité : le collaborateur ne se sent pas capable de faire ce qui lui est demandé. La solution est de l’aider à développer sa confiance en lui et en ses compétences : comment il a su surmonter des difficultés et obtenir un bon résultat, fixer des objectifs atteignables pour réassurer la personne, valoriser les efforts fournis et apporter du soutien.
  • Les émotions perturbantes : le collaborateur se sent submergé par ses émotions comme la peur ou la colère. L’écoute est à utiliser : un entretien dans un espace discret pour écouter ce qui se passe, sans jugement. Apporter du soutien pour le collaborateur inquiet (le rassurer), montrer au collaborateur en colère que l’agression ressentie n’était pas intentionnelle, souvent une maladresse de communication.
  • Les erreurs d’attribution : le collaborateur se sent en difficulté sans vraiment savoir pourquoi ou par la faute d’autrui. Il est important de l’aider à être lucide sur les raisons de ses difficultés et à ne plus chercher des excuses pour ne pas faire le travail : en quoi la tâche lui paraît insurmontable, que peut-il faire ou faire autrement, quelle organisation peut-il mettre en place, etc. Pour lire la totalité de l’article.