Les qualités humaines engendrent l’efficacité

Les qualités humaines engendrent l’efficacité

Google ouvre sa stratégie de recrutement : ayant créé un algorithme (on est chez Google !) pour détecter les candidats excellents en « STEM » (Science, Technology, Engineering, Maths), le géant a mené une étude pour vérifier si ces profils étaient les plus performants. Et il a découvert qu’il manquait des éléments importants : les « soft skills », les compétences liées aux qualités humaines. A titre d’exemples : écouter, communiquer, être empathique, être curieux, avoir une pensée critique, lier des idées complexes entre elles, être solidaire…

Les profils égalitaires, généreux, curieux, empathiques, faisant preuve d’intelligence émotionnelle et insufflant une culture du respect, sans pression ni harcèlement, sont ceux qui enregistrent les meilleurs résultats. Et qui peut se résumer par l’approche du Partnership for 21st Century Learning : 4C pour Collaboration, Communication, pensée Critique et Créativité ; voir les 6C en rajoutant Contenu et Confiance, préconisés dans l’ouvrage Becoming Brilliant.

Les STEM sont des compétences nécessaires tout comme avoir des personnes capables de comprendre l’humain, formuler des critiques sans blesser et savoir interagir avec intelligence (relationnelle et émotionnelle). Pour lire la totalité de l’article.