L’impact du numérique sur l’énergie

L’impact du numérique sur l’énergie

La consommation énergétique des nouvelles technologies est exponentielle : elle représente entre 6 et 10 % de la consommation mondiale d’électricité et augmente chaque année de 5 % à 7 % (sans compter le nombre et la quantité de métaux nécessaires à leur conception dont seulement 18% est recyclé). Plusieurs raisons entraînent cette consommation :

  • La multiplicité des équipements comme les téléphones portables, les ordinateurs et autres objets connectés (30% de la consommation), des data-centers (30%) et des « autoroutes de l‘information » (40%).
  • L’hyper disponibilité des infrastructures pour faire face à l’afflux des données, notamment lors des pics d’utilisation, soit quelques heures par jour à peine, et sous-utilisées le reste du temps (et même inactifs, ces équipements sont très énergivores). Et tout cela dans le but de satisfaire les clients pour éviter un débit haché ou lent, insupportable pour les impatients que nous sommes devenus.
  • Des logiciels toujours plus lourds (des « obésiciels ») et des applications toujours plus nombreuses vidant les batteries de téléphone et consommant toujours plus d’électricité.

Des solutions sont en cours et cette consommation exponentielle est un défi environnemental…. Pour lire la totalité de l’article.