Mobilisateur, navigateur, dynamiseur ou synthétiseur ?

Mobilisateur, navigateur, dynamiseur ou synthétiseur ?

Linda Berens, psychologue, a identifié quatre styles de fonctionnement et leur manière de réagir :
1. Le mobilisateur : dans l’action, rapide, déterminé, franc, direct, perçu souvent comme exigeant et impatient. Il a besoin d’avoir des éléments précis (contenu de la mission, délai…). Pour bien fonctionner avec lui, évitez le flou et soyez précis (ex : « Je te donne le dossier pour 17 h aujourd’hui »).
2. Le navigateur : dans la planification et l’anticipation, sérieux, calme, méthodique, perçu souvent comme lent ou prétentieux. Pour entretenir de bons rapports avec lui, discutez de ses projets et mettez-vous d’accord sur un programme clair sans changer constamment de direction.
3. Le dynamiseur : dans le relationnel et la volonté d’une bonne ambiance au bureau, enthousiaste, dévoué, persuasif, perçu souvent comme désordonné et dispersé. Pour bien travailler avec lui, il est nécessaire de montrer votre implication et d’échanger avec lui.
4. Le synthétiseur : dans la volonté de bien faire, d’obtenir de bons résultats, méticuleux, prenant du temps, accessible et dans l’écoute, perçu souvent comme indécis. Il faut donc être souple pour lui donner le temps pour travailler tout en lui demandant ce dont il a besoin (ex : « Combien de temps vous faut-il en plus pour terminer ce dossier ? »). Pour lire la totalité de l’article.