Se plaindre avec parcimonie

Se plaindre avec parcimonie

Il existe un millier de raisons de se plaindre, parce que la vie n’est pas parfaite, tout simplement. Exprimer des sentiments négatifs est non seulement normal mais aussi sain, estime Robin Kowalski, professeure de psychologie à l’université de Clemson, aux États-Unis. Se plaindre un bon coup et repartir de l’avant peut nous permettre de prendre du recul sur une situation stressante, de mettre des mots sur nos sentiments. Et le seul fait de nommer ce qui ne va pas revient déjà à se libérer d’une partie de son poids. Et socialement, la plainte peut permettre de créer un lien avec des inconnus. Une attente interminable à l’arrêt de bus et la conversation s’engage plus rapidement et facilement. La plainte est un outil social ! Se plaindre un peu, d’accord ; en revanche, envahir et devenir insupportable pour son entourage est une frontière à ne pas dépasser. Pour lire la totalité de l’article. Photo by Dustin Belt on Unsplash