Travailler avec et manager les millennials

Travailler avec et manager les millennials

Le management doit s’adapter aux attentes des millennials et développer une autre manière de les piloter. Guide des bonnes pratiques :
– Du soutien sans contraintes : habitués depuis l’enfance à avoir peu de contraintes, les millennials ont une facilité à remettre les hiérarchies en question. Aussi, ils attendent un manager avec une posture de coach, l’aidant à trouver lui-même la solution. Ce qui nécessite de bien doser responsabilisation pour renforcer l’autonomie et cadre pour éviter les excès de liberté, sources d’erreur et de souffrance.
– Du donnant-donnant : les millennials ont besoin de se sentir utiles et valorisés dans la contribution qu’ils apportent à l’entreprise. S’inscrivant dans un horizon plus court, ils ont soif de développer leurs compétences et leur employabilité. L’entreprise doit donc proposer une culture de la performance, associée à la bienveillance et à l’apprentissage permanent.
– Du développement : de par les différents outils numériques, formant une génération « tutoriels », les millennials ont accès à des multiples informations, ils revendiquent la même chose dans l’entreprise. Il s’agit donc de mettre en place des manières de le faire : dispositif de communication en direct avec les dirigeants, travail collaboratif, codéveloppement, etc.
– De l’air : nés dans un monde en mouvement et d’immédiateté, ils attendent de conduire leurs propres expériences maintenant. Rompus à la colocation, ils savent partager les espaces tout en s’isolant pour travailler dans leur bulle.
Ils veulent tout, tout de suite, au risque de brûler certaines étapes ; il faut donc savoir écouter leur impatience et les convaincre qu’ils ont des choses à apprendre. Pour lire la totalité de l’article.