Utilisez l’empathie envers ceux qui nous irritent

Utilisez l’empathie envers ceux qui nous irritent

Nous avons tous quelques collègues qui nous agacent et la réaction habituelle est de les éviter. Une autre solution est d’utiliser l’empathie afin de vivre les situations professionnelles plus agréablement. Comment faire ?

  • Pratiquer l’introspection : partons du principe que la/le collègue ne fait pas exprès de vous énerver. Allez chercher en vous la raison pour laquelle vous êtes agacé et dans de nombreux cas, la personne n’y est pour rien ; la raison vous appartient…
  • Rester calme et ouvert : gardez la maîtrise de vos émotions en respirant profondément à plusieurs reprises pour générer une crise de calme et garder votre sérénité.
  • Etre curieux : intéressez-vous à la personne, à son fonctionnement, ses motivations, etc, afin d’élargir votre point de vue et d’être à l’écoute des fonctionnements différents des nôtres.
  • Trouver des points communs : vous voyez clairement les différences qui vous séparent de cette personne, allez chercher ce qui vous rapproche (une idée commune sur un projet, des enfants du même âge…) pour construire des relations de qualité.
  • Etre bienveillant : soyez généreux pour savoir complimenter à bon escient tout en étant sincère, gardez un esprit positif en évitant l’énième remarque désagréable face au retard du collègue, essayez la prochaine fois un « Bienvenue, je vais te résumer nos échanges et il y a du café si tu veux ».
  • Se parler franchement : si des tensions subsistent encore, dans le calme, parlez avec votre collègue des sujets qui fâchent, sans heurt pour que le message soit reçu positivement. Pour lire la totalité de l’article.