Le stress, ce mal qui ronge les Français

Le stress, ce mal qui ronge les Français

Une récente étude réalisée par le cabinet Stimulus auprès de plus de 30 000 salariés met en évidence l’état de stress des Français : 24% sont dans un état d’hyperstress avec une prédominance pour les femmes (28%), les plus de 40 ans (26%) et les salariés avec plus de 25 ans d’ancienneté dans leur poste (28%).

Tous les salariés sont concernés, cadres et non cadres, avec des responsabilités managériales ou non. Les différences se situent dans les secteurs d’activité : les salariés travaillant dans « la santé humaine, les actions sociales, les arts, les spectacles, les activités récréatives, les services et les activités financières et d’assurance » sont plus stressés que ceux travaillant dans les secteurs des « transports et entreposage, du commerce, de la production et distribution d’eau, de l’assainissement, de la gestion des déchets, de la dépollution et de l’industrie manufacturière ».

Ces hyperstressés attribuent leur état principalement au travail : le fait de devoir traiter des informations complexes et nombreuses (72%), le manque de temps (62%), le manque d’autonomie (56%), les objectifs au travail difficiles à atteindre (41%), le manque de soutien moral (33%) et la mauvaise ambiance (27%).

Heureusement, plus de la moitié des salariés Français sont heureux au travail, sans subir aucun stress, ouf. Pour lire la totalité de l’article.