Les millenials et leurs parents

Les millenials et leurs parents

Deborah Duley, psychothérapeute, revient sur la préoccupation principale des millennials, à savoir leurs parents, dont ils jugent le comportement pour le moins envahissant, et qui se traduit ainsi :

  • Leur surprotection, les empêchant de grandir, parfois incapables de gérer les difficultés de la vie quotidienne ou d’être autonome financièrement. Surprotection qui se reproduit, une fois les millennials parents, avec leurs petits-enfants, se permettant de donner leur opinion quant à la manière d’éduquer leurs enfants par exemple.
  • La pression de réussir, leur donnant le sentiment de ne pas être à la hauteur, que l’échec est interdit, particulièrement pour les femmes. Avec pour conséquence notamment de voir l’utilisation de la thérapie comme une preuve de faiblesse.
  • L’absence d’éducation sur les expériences négatives, entraînant la difficulté d’accueillir les émotions désagréables, de comprendre que c’est normal et de développer des capacités d’adaptation et de résilience.

Voilà le résultat d’une éducation parentale, non plus centrée sur les parents mais sur les enfants. Pour lire la totalité de l’article.