L’intelligence artificielle, votre nouveau psychanalyste ?

L’intelligence artificielle, votre nouveau psychanalyste ?

Sigmund Freud, fondateur de la psychanalyse, a révélé que l’homme est un être complexe dont les actes, les rêves et les pulsions sont gérés par l’inconscient. Et pour comprendre le fonctionnement psychique des hommes, il faut étudier leur parole et les interpréter : le choix des mots, leurs associations sont révélatrices de l’état psychique des individus.

La psychanalyse semble être une affaire d’humains, bien éloigné de celui des machines. Et pourtant… Les travaux récents de Guillermo Cecchi ont développé une intelligence artificielle (IA) capable de détecter les prémisses d’une pathologie psychique en analysant la cohérence du discours des individus et des phrases prononcées. Il reste beaucoup à faire car l’IA est incapable de comprendre les sous-entendus, l’ironie, les antiphrases (mot employé pour dire son contraire) ou la polysémie du langage (un mot avec des multiples sens selon des contextes différents). Les travaux sont prometteurs avec à terme, la possibilité de développer un test de routine pratiqué chez un médecin généraliste pour détecter une pathologie psychique.

L’IA mettra-t-elle fin à la psychanalyse actuelle ? Trop tôt pour le dire mais sûrement elle évoluera sûrement en combinant IA et réalité virtuelle. A suivre ! Pour lire la totalité de l’article.