Moins de trajet pour plus de bonheur

Moins de trajet pour plus de bonheur

Selon plusieurs études récentes, le temps de trajet domicile-travail a une incidence sur le bonheur des individus. Si les pays du Nord font figure de bons élèves avec un trajet situé entre 21 et 33 minutes, les USA sont à 25 minutes par trajet, le Royaume-Uni à 28 minutes, la Corée du Nord loin derrière avec 74 minutes (ce qui représente plus de 25 jours par an). Le temps de trajet idéal est autour de 16 minutes permettant ainsi un sas de décompression après une journée de travail.

Dans les faits, le temps passé dans les transports ne fait qu’augmenter chaque année. Baisser ce temps aurait des conséquences : plus de bonheur (s’occuper des enfants, faire du sport, voir des amis…), une meilleure efficacité avec des personnes plus épanouies et une meilleure productivité. Les entreprises repensent donc l’organisation de travail afin de s’orienter vers davantage de flexibilité (horaires souples, télétravail). Pour lire la totalité de l’article.